Blog

Les propositions indiennes pour revalider les médecins reçoivent une réception mitigée

Une proposition du ministre indien de la santé selon laquelle les médecins doivent passer des examens tous les cinq ans Le ministre de la Santé, Anbumani Ramadoss, est médecin et ses propositions sont conformes aux recommandations du ministère indien de la Santé il y a cinq ans, mais le ministère de la Santé qui n’ont jamais été mis en œuvre. Le Royaume-Uni a des plans similaires pour revalider ses médecins. Elles ont été reportées le mois prochain après les recommandations de l’enquête Shipman (BMJ 2005; 330: 271). Les nouvelles propositions en Inde ont suscité des critiques rapides de la part des associations médicales la semaine dernière. Mais certains médecins ont déclaré que le transfert des médecins réenregistreurs en Inde se faisait attendre depuis longtemps. »Une déclaration de l’Indian Medical Association a déclaré qu’elle préférait les programmes volontaires de formation médicale continue et que l’idée d’un examen de qualification pour les médecins de se réinscrire n’a » aucune logique. « L’association a déclaré que même si le processus de mise à jour des connaissances Sans un cours bien défini, les examens pour tester les médecins seraient «irréalistes»: «Nous devons améliorer la qualité de la formation médicale continue plutôt que de forcer les médecins à passer des examens» a déclaré le Dr Krishan Aggarwal, président de l’Association médicale de Delhi.La formation médicale continue en Inde n’est pas soumise à des normes, et on ne sait pas si les médecins participant à de tels programmes en bénéficient.Les médecins disent que cela prendra du temps pour la communauté médicale à l’idée des enregistrements de répétition. « C’est la nature humaine. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les médecins habitués à un système particulier acceptent ce genre de choses rapidement « , a déclaré le Dr Arun Agarwal, doyen du Maulana Azad Medical College de New Delhi et président du Delhi Medical Council. , qui compte 28 000 médecins dans ses registres, a été le premier corps médical en Inde à obliger les médecins à renouveler leur demande d’enregistrement tous les cinq ans.En juillet de cette année, 3800 médecins auront demandé leur deuxième enregistrement. Plus qu’une déclaration que le médecin a participé à 100 heures de formation médicale continue.Docteurs dans les institutions universitaires ont souligné la nécessité d’une éducation médicale continue structurée qui conduit à des crédits.Ils disent que l’Inde pourrait emprunter des pays occidentaux, où chaque programme se termine dans « Mais le premier pas devrait être de rendre la formation médicale continue obligatoire », a déclaré le Dr Sanjiv Lewin, professeur agrégé de pédiatrie. à St John’s Medical College à Bangalore. « Aujourd’hui, un médecin diplômé et inscrit ne doit plus jamais prendre un livre ou un journal. »