Blog

Manque de représentation des APP lors de la réunion des intervenants de l’APC interrogée

Alors que plus de 50 groupes de parties prenantes ont eu leur mot à dire sur la Sixième Convention Pharmacopée Communautaire, Pharmaciens Professionnels Australie (PPA) n’était pas représentée à la réunion de Canberra, un pharmacien consultant écrit dans une lettre à Pharmacy News.

Monsieur le rédacteur,

La Guilde a invité les organisations pharmaceutiques PSA, le National Pharmacy Board, le SHPA, le Australian Pharmacy Council, l’AACP, l’Australian College of Pharmacy et la NAPSA – mais pas PPA – des représentants des états pathologiques, d’autres organismes de santé, des professionnels de la santé les associations, les groupes de consommateurs et les départements des gouvernements des États et du gouvernement fédéral pour obtenir leur avis.

Le président de la Guilde, George Tambassis, a commenté: «Afin d’encourager les pharmacies à devenir de véritables destinations de santé, nous devons être ouverts à la participation d’experts de l’ensemble du système de santé.

Je crois que c’est une omission flagrante que le groupe représentant les intérêts des employés, PPA n’a pas été invité au forum des parties prenantes de la Guilde. Je suppose que les points de vue des employés de pharmaciens et comment les CPA ont un impact sur leurs moyens de subsistance et leurs conditions de travail n’ont pas d’importance pour la Guilde. Il est vraiment dommage que les employés et leur organisation représentative ne soient pas perçus comme une source d’idées sur ce qu’il faut intégrer dans un accord futur au bénéfice des deux parties, des employeurs et des employés. Quelque chose doit être fait dans tout accord futur pour arrêter la spirale descendante des salaires et des conditions de travail pour les pharmaciens dans les pharmacies communautaires.